Accueil Culture Livres

Robert Seethaler: Gustav Mahler dans ses derniers temps

Le romancier autrichien interprète la biographie du musicien dans « Le dernier mouvement ».

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ils t’ont dit que j’allais mourir ? » Gustav Mahler pose la question au garçon qui s’occupe de lui sur le bateau qui le ramène en Europe. Il a dirigé pour la dernière fois, en 1911, l’orchestre philharmonique de New York, il est célèbre, loin de ses débuts. « Jeune, il n’était que mouvement, les caricatures de presse le représentaient alors comme une espèce de singe juif brouillon ou de diable à ressort. Les gazetiers l’affublaient de la danse de Saint-Guy, ils le comparaient à un de ces aliénés habités par un dibbouk, qui esquissent des mouvements grotesques, apparemment incohérents. » Alma l’a accompagné dans cet ultime voyage, bien qu’après les orages traversés par leur couple ils n’ont toujours pas trouvé la paix, au contraire de la gestuelle du chef derrière son pupitre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs