Accueil Culture Livres

Levan Berdzenichvili: le Goulag, «les meilleures années de ma vie»

Un ouvrage sur le Goulag qui fait sourire ? Oui, ça existe. C’est « Ténèbres sacrées », du Géorgien Levan Berdzenichvili. Un vrai théâtre de l’absurde, un portrait de l’humanité.

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 5 min

En 1983, Levan Berdzenichvili, dissident, un des fondateurs du Parti républicain de Géorgie, est arrêté pour antisoviétisme et emmené au Goulag, dans le camp JKh 385/3-5 de Barachevo, en Mordovie. Il y restera deux ans et demi. Ce devait être dur. Mais il décrit ces années comme les meilleures de sa vie. Parce qu’il y a rencontré des gens extraordinaires. C’est pour cela qu’il a écrit ce livre. Pas pour lui, mais pour ces personnes qu’il a rencontrées et aimées en prison. Pour Arkadi, Gricha, Jora, Johnny, Rafik, Guenrikh, Micha, Boris, Vadim, Anadenko, Badzio, Razlatski, Boutov, Lismanis et Dato. A chacun il consacre un chapitre. Et apparaît alors une communauté passionnante qui habite ce goulag devenu un théâtre étrange et humain. Levan Berdzenichvili était à Saint-Malo, invité des Etonnants Voyageurs. Nous l’y avons rencontré.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs