Accueil Économie Mobilité

La Justice condamne à nouveau la Région wallonne pour les nuisances d’aéroports

Nouvelle victoire en Justice pour des riverains d’aéroport wallon. Alain Lebrun, avocat de 42 riverains de celui de Charleroi, relève que la Cour d’appel de Mons vient de rendre un arrêt favorable à ses clients, contre la Région wallonne qui ne les a pas protégés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Comme ce fut le cas dans la longue procédure initiée par les riverains de l’aéroport de Bierset, la Justice reconnaît à leurs homologues carolos d’avoir subi des nuisances qui méritent indemnisation. Les riverains du tarmac de Gosselies ont, en effet, été exposés à des nuisances sonores sans que la Région ne cherche à les atténuer entre le 26 avril 2001 et le 31 décembre 2006. Les 42 riverains devraient se partager une indemnisation globale de 1.044.238,4 euros. Le sort de douze autres riverains doit être examiné en décembre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, vendredi 8 juillet 2022, 15:06

    La Région wallonne à a sa tête un responsable, donc qui peut être amener à comparaitre devant la Justice ! Si l'avocat l'ignore il s'agit de Di Rupo ! Que l'avocat mouille ses fesses et il y aura un résultat !

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 7 juillet 2022, 18:21

    La Région, comme d'ailleurs presque tous ceux condamnés par la justice, se fout totalement des jugements rendus dès lors qu'ils restent susceptibles d'appel. Et même après... Rares sont donc les délinquants, ordinaires en particulier, à s'inquiéter des actions entreprises contre eux. Leurs victimes, quant à elles, le restent généralement au moins quelques années, voire jusqu'à leur épuisement.

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 7 juillet 2022, 18:19

    La Région, comme d'ailleurs presque tous ceux qu'elle condamne, se fout totalement des jugements rendus dès lors qu'ils restent susceptibles d'appel. Et même après... Rares sont donc les délinquants, ordinaires en particulier, à s'inquiéter des actions entreprises contre eux. Leurs victimes, quant à elles, le restent généralement au moins quelques années, voire jusqu'à leur épuisement.

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs