Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: la limitation de l’indexation des loyers encore recalée

La secrétaire d’Etat bruxelloise au Logement Nawal Ben Hamou (PS) a proposé jeudi d’indexer les loyers sur base d’un indice de consommation sans produits énergétiques.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’inflation poursuit son inlassable progression en Belgique. Elle a atteint en juin son plus haut niveau (9,65 %) depuis 1982. Cette forte hausse se répercute sur le loyer de nombreux Bruxellois. Au sein du gouvernement régional, le PS possède la compétence du logement. Il constate que l’importante indexation des loyers met en difficulté certains locataires déjà précarisés par la crise. À sa gauche, il se trouve par ailleurs mis sous pression par le PTB. Pour les Rouges, le logement constitue un des seuls leviers pour agir et marquer des points. La combinaison de ces éléments explique l’opiniâtreté de la secrétaire d’État au Logement Nawal Ben Hamou (PS) dans le dossier du plafonnement de l’indexation des loyers. Voici quasi cinq mois que la socialiste tente d’obtenir un accord en ce sens. Ce jeudi, elle a mis une nouvelle proposition sur la table du gouvernement. Celle-ci consiste à indexer les loyers sur base d’un indice de consommation sans produits énergétiques. En vain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 10 juillet 2022, 12:14

    Toujours la même puanteur de gauchisme populiste chez cette socialo-démago.

  • Posté par Joute Dodo, samedi 9 juillet 2022, 0:40

    La proposition de Ben Amou ne tient pas la route car elle est trop générale. Tous les locataires, y compris ceux qui sont aisés seraient aidés et tous les propriétaires, y compris les plus pauvres, y perdraient. Tant queBen Amou n'utilise pas sa cervelle, n'abandonne pas les relents PTB de ses propositions, elles ne passeront pas à Bruxelles.

  • Posté par GERDAY Michel, vendredi 8 juillet 2022, 16:37

    Jean Gol (PRL, maintenant MR ) avait réussi dans les années 80 à imposer un blocage des loyers.

  • Posté par Joute Dodo, samedi 9 juillet 2022, 0:46

    A l'époque, il y avait aussi eu des blocages de prix. Actuellement, les prix dans la construction augmentent de 10% par an, les taxes aussi, les charges de propriétaires aussi.

  • Posté par D L, vendredi 8 juillet 2022, 20:34

    Oui mais il y avait eu en corollaire des sauts d'index des salaires. Ici ce n'est pas le cas.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs