Accueil La Une Monde

Massacre à Orlando: le travail du FBI est au cœur des interrogations (vidéos)

Il avait été auditionné trois fois par le FBI pour deux enquêtes différentes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

À la suite du massacre d’Orlando, les questions se multiplient. L’homme identifié comme Omar Seddique Mateen, âgé de 29 ans et né à New York, avait déjà été interrogé trois fois par le FBI. Ceci ne l’a pourtant pas empêché de faire 50 morts (dont le tueur) et 53 blessés dans la boîte de nuit gay Pulse. Connu comme radical par les services fédéraux, il est tout de même parvenu à se procurer des armes dans un pays où le contrôle des armes à feu fait sans cesse débat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Fernand Stenuit, mardi 14 juin 2016, 21:36

    Ceci fait penser à l'attentat de Zaventem . Ou l'on (les PS) proclamaient que les bagagistes musulmans n'avaient pas applaudi l'attentat . La police , partout , est trop orientée au laxisme .Tant pis pour nous (pauvres pècheurs?)

  • Posté par Jean-Paul Wilmes, mardi 14 juin 2016, 7:45

    N est ce pas eux le FBI,qui devaient venir expliquer a nos policiers ce qui n allait pas chez nous en matiere d antiterorisme ?

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs