Accueil Sports Tennis Grands Chelems

«Le vainqueur paie!»: Novak Djokovic et Nick Kyrgios lancent un pari avant leur finale à Wimbledon

Les relations entre les deux hommes se sont réchauffées ces derniers mois, juste à temps pour leur improbable duel en finale du Grand Chelem sur gazon.

Temps de lecture: 2 min

Novak Djokovic affronte Nick Kyrgios ce dimanche en finale de Wimbledon. Alors que le premier vise un 7e sacre sur le gazon londonien, et un 21e Grand chelem, le second va tenter de décrocher le premier Majeur de sa carrière. Un duel entre deux personnalités du circuit assez controversées, dont la relation s’est tendue en période de covid, mais qui semblent aujourd’hui s’entendre plutôt bien. Au point de se lancer un pari en marge de leur finale.

Tout a commencé samedi après-midi lors d’un bref échange entre les deux joueurs dans les allées des courts d’entraînement. « Ça t’a pris cinq ans pour dire un truc sympa sur moi », lance Djokovic avec humour à l’Australien. « Mais je t’ai défendu quand ça comptait », a rétorqué Kyrgios, faisant référence à la saga autour du Serbe lors de l’Open d’Australie. « Tu l’as fait, et j’apprécie », a conclu l’ancien N.1 mondial.

Un peu plus tard, Kyrgios a mis en lumière cet échange sur son compte Instagram. « On est amis maintenant ? », écrit-il. « Si tu m’invites pour un verre ou un dîner, j’accepte. PS : Le vainqueur paie demain », répond Djokovic. « Deal, Allons en boîte et faisons les fous ! »

Capture3

Le début d’une bromance entre les deux hommes ? « Nous vivons clairement une sorte de ’bromance’ maintenant, ce qui est un peu bizarre », avait dit à ce sujet Kyrgios vendredi en conférence de presse. « On échange en DM sur Instagram, des trucs comme ça. Oui, c’est vraiment étrange. L’autre jour, il m’a envoyé ’J’espère vraiment te voir dimanche’. » Du côté de Djokovic, on ne va pas encore jusqu’à dire que c’est une bromance, mais il admet que leur relation est « bien meilleure qu’avant ». « Même s’il a dit certaines choses pas agréables à mon sujet, quand c’était vraiment difficile pour moi en Australie, il a été un des rares joueurs à s’être manifesté publiquement, à m’avoir soutenu. Je lui en suis vraiment reconnaissant. Donc je le respecte beaucoup pour ça. »

Reste à savoir qui soulèvera le trophée ce dimanche et surtout, qui devra payer l’addition !

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb