Accueil

La décision

Le parcours d’une des étapes belges du Tour 2019 fut scellé au Bocconi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 1 min

C’est au Bocconi, en novembre 2017, que se trace le parcours du 106e Tour de France. Trois ans qu’Alain Courtois et Yvan Mayeur s’activent pour décrocher le Grand départ, cinquante ans après la première victoire d’Eddy Merckx à Paris. Avec succès : deux étapes, départs et arrivées, pour Bruxelles. Reste à dessiner les étapes. En reliant les passages (politiquement) obligés : Braine-le-Comte pour Eden Hazard, Woluwe-Saint-Pierre pour le Cannibale, Grammont pour son Mur (et son éphémère ministre fédéral Guido De Padt). Et puis, le libéral et le socialiste imaginent une surprise pour leur président de parti respectif : Charleroi. Le tandem convie donc Paul Magnette et Olivier Chastel au Bocconi, pour leur vendre l’idée. « Cela va nous coûter combien ? », s’inquiètent les deux Carolos. « Rien ». L’affaire est conclue avant le café et ses chocolats Laurent Gerbaud.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs