Accueil Planète

La chaleur intense nous arrive et ce n’est qu’un début

La température va grimper cette semaine, pour culminer le week-end prochain. Peut-être le prélude d’une vague de grande ampleur. La Belgique n’est pas la seule concernée par ce phénomène que le réchauffement climatique va rendre plus fréquent et plus intense.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Les modèles météorologiques convergeaient de plus en plus. Désormais, c’est une certitude : la température va fortement grimper dans les jours à venir. On devrait frôler les 30ºC en milieu de semaine (NB : à l’ombre, sous abri) et les atteindre voire les dépasser le week-end prochain. Il faut espérer que, comme lors de la précédente bouffée de chaleur, la Belgique se trouve en périphérie d’un dôme qui va se centrer sur le nord-ouest de la France. Mais ce n’est pas certain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

35 Commentaires

  • Posté par Haegelsteen Philippe, mardi 19 juillet 2022, 17:46

    Les muezzins de la pseudo écologie se déchainent. Nous devons faire pénitence, le tri sera fait, nous rentrons dans un tableau de Jérôme Bosch. Manipulations et obscurantisme de la soi-disant écologie qui ne renoncera pas à ses ors et son nouveau pouvoir temporel.

  • Posté par Jean Luc, mardi 12 juillet 2022, 18:38

    "11. Eviter de laisser tourner le moteur de la voiture à l’arrêt. Eviter d’enclencher le conditionnement d’air." --- Quel sombre abruti a inventé ça pour se protéger de la surchauffe ???

  • Posté par Wauters Georges, lundi 11 juillet 2022, 13:13

    On retrouve toujours les mêmes commentaires des climatosceptiques d’hier ou pire, de ceux qui le restent encore aujourd’hui malgré les preuves évidentes qui s’accumulent devant leurs yeux. La seule motivation de ces gens semble être de ne rien sacrifier de leur petit confort, tant que les inondations ne concernent que les autres et qu’ils ont l’Arco, tout va bien. C’est aussi bien souvent les mêmes qui s’offusqueront de voir les réfugiés climatiques qui arriveront de plus en plus nombreux chez nous, ou de devoir payer de plus en plus d’impôt pour pouvoir faire face aux catastrophes naturelles. Il existe pourtant des solutions pas si compliquées à mettre en place au niveau Européen : • Surtaxer les énergies, y compris et avant tout le kérosène et le fuel lourd. • Augmenter les primes et prêts à taux zéro pour isolation, voitures électriques, pompes à chaleur, panneaux solaires… • Réinvestir et subventionner le train. Il faut qu’en Europe que le train soit 4 à 5 fois moins cher qu’un avion pour le même trajet. De même il faut que ça soit beaucoup moins cher que le transport en camion. • Il faut investir dans le renouvelable et l’interconnexion des réseaux. Il faut également accepter un investissement dans le nucléaire afin d’avoir le mix énergétique le plus bas carbone possible. • Il faut totalement interdire l’utilisation du charbon en Europe et mettre une taxe carbone pour les produits venant de pays qui ne respectent pas nos normes environnementales. Il faut évidemment continuer à investir dans les technologies mais ça ne suffit/suffira évidemment pas sans les autres mesures. Surtout arrêtons les critiques politiques sur ceux qui ont voulu l’arrêt du nucléaire, ceux qui ont vendu Tractebel ou ceux qui ont désinvesti du train. Le monde à changer, c’est facile et surtout inutile de revenir sur les décisions du passé.

  • Posté par Wauters Georges, lundi 11 juillet 2022, 14:36

    M Staquet juste une remarque supplémentaire: pour élargir votre raisonnement si toute la race humaine se suicide (ce qu elle est d ailleurs en train de faire) et pas seulement l Europe, la terre continuera de tourner et en bien meilleure état, si vous voulez mon avis.

  • Posté par Wauters Georges, lundi 11 juillet 2022, 14:33

    M Staquet arreté un peu vous êtes ridicules, pas étonnant que vous citiez la Hongrie en exemple! L Europe c est le deuxième marché mondial après les USA. Nous produisons les meilleurs voitures, les meilleurs machines outils, les meilleurs avions au monde. Nous avons le meilleur standard de vie au monde en Europe de l ouest. En tant que client nous pouvons bien évidemment imposer nos normes et nos taxes. Nous le faisons d ailleurs déjà sur de très nombreux produits comme l acier pour prendre un exemple emblématique. C est justement pour garder notre place dans le monde et même l améliorer que nous devons investir dans la transition énergétique. L énergie de demain devra être bas carbone c est une évidence, plus on investira dans ce sens plus on acquierera le savoir faire pour être leader de ce marché ultra porteur.

Plus de commentaires

Aussi en Planète

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs