Accueil Guerre en Ukraine

L’Union européenne doit se préparer à des vagues migratoires, selon Frontex

De nouvelles vagues migratoires sont à prévoir en raison de la crise alimentaire. Cette insécurité est aggravée par la guerre en Ukraine.

Temps de lecture: 3 min

L’Union européenne doit se préparer à l’arrivée de nouvelles vagues de réfugiés poussés par la crise alimentaire aggravée par la guerre en Ukraine, a averti lundi la directrice par intérim de l’agence de garde-côtes et de garde-frontière Frontex, Aija Kalnaja.

La responsable a souligné que l’UE était « bien préparée pour les réfugiés venant d’Ukraine ». « En même temps nous devons nous préparer aussi pour les réfugiés venant d’autres régions à cause de l’insécurité alimentaire », a-t-elle déclaré à la presse en arrivant à une réunion à Prague des ministres européens de l’Intérieur. « Vous savez que le transport de blé d’Ukraine est entravé. Et cela va créer des vagues migratoires. Donc nous nous préparons pour cela », a-t-elle dit.

Production de blé bloquée

L’Ukraine, un des plus gros exportateurs mondiaux de céréales, a vu sa production bloquée par l’offensive militaire de Moscou. Environ 20 millions de tonnes de céréales provenant de la récolte de l’année dernière sont bloquées dans les ports ukrainiens sur la mer Noire.

La situation a aggravé la flambée des prix sur les marchés mondiaux et la crise alimentaire qui menace les grands clients de l’Ukraine, notamment les pays africains et moyen-orientaux. Moscou affirme qu’elle autorisera les navires ukrainiens chargés de produits alimentaires à appareiller si l’armée ukrainienne démine ses ports, ce que Kiev, qui craint pour la sécurité de ses côtes de la mer Noire, refuse d’envisager.

Le record de personnes déplacées peut être battu

Le Haut-Commissaire aux réfugiés de l’ONU, Filippo Grandi, a également averti en juin que sans réponse à la crise alimentaire provoquée par la Russie, le record de 100 millions de personnes déplacées dans le monde allait encore grossir, évoquant « un grand nombre ». La guerre déclenchée par la Russie en Ukraine le 24 février a provoqué une vague de réfugiés en provenance de ce pays – sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale – qui a poussé l’UE à leur octroyer un statut de protection temporaire inédit.

Selon l’ONU, l’UE accueille 5,6 millions de réfugiés ukrainiens. La Pologne est le pays d’UE qui en compte le plus (1,2 million). La République tchèque est le pays qui en accueille le plus par rapport au nombre d’habitants (près de 400.000). Selon Frontex, du 30 juin au 6 juillet, les ressortissants ukrainiens ont été moins nombreux à entrer dans l’UE (252.246) qu’à rentrer dans leur pays (265.793).

La commissaire européenne aux Affaires intérieures Ylva Johansson a indiqué que les flux entre l’Ukraine et l’UE étaient revenus au niveau d’avant la guerre. Elle a ajouté que « beaucoup d’Ukrainiens dans l’UE allaient prendre une décision » sur un éventuel retour dans leur pays « avant la rentrée des classes ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par c006E95, mardi 12 juillet 2022, 0:21

    Il faut créer une barrière infranchissable sinon nous serons submergés par des hordes qui nous veulent que du mal. Halte l'invasion..avec la COLLABORATION de la gooooche!

  • Posté par Framboise Rémi, lundi 11 juillet 2022, 22:05

    Les vieux racistes sont de "sortie" sur le forum... Plutôt laisser crever de faim les affamés plutôt que de les accueuillir : c'est ça les fameuses valeurs défendues par l'extrême-droite?

  • Posté par c006E95, mardi 12 juillet 2022, 0:16

    Vieux collabo de l'invasion...comme en 40

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, lundi 11 juillet 2022, 23:41

    Le vieux poncif du racisme ne marche plus, mais si ça peut vous faire passer une bonne soirée faites-vous plaisir.

  • Posté par non non, lundi 11 juillet 2022, 21:20

    Mr Lecocq, j'ai également remarqué cette haine envers le monde occidental et principalement contre différents pays ex colonisateurs. L'histoire revisitée à géométrie variable et mémoire sélective

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une