Accueil Économie Agriculture

Sécheresse: dans le nord de l’Italie, les rizières sont assoiffées

Anciens marécages aujourd’hui alimentés par un réseau de canaux et d’écluses conçu par Léonard de Vinci, les rizières piémontaises, synonymes de vie, manquent cruellement d’eau depuis six mois. Si certains producteurs laissent leurs cultures à leur destin, perdues, d’autres tentent de résister et s’adaptent.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Le regard clair de Maurizio Tabacchi se perd à l’horizon, vers un ciel d’un bleu parfait et le profil imposant des massifs alpins. « Ce panorama m’accompagne depuis mon enfance. Et je n’ai jamais vu le sommet du mont Rose aussi peu enneigé. Les glaciers des Alpes sont en train de fondre inexorablement… », murmure-t-il, comme perdu dans ses pensées.

Il y a un soupçon de stupeur et une vraie préoccupation dans sa voix. Mais pour les profanes de l’agriculture, il est impossible de saisir immédiatement le lien entre ces lointains glaciers alpins qui se retirent et les rizières que Tabacchi possède dans la province de Verceil, au cœur du Piémont, et qui s’étendent paisibles devant lui.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Agriculture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs