Accueil Culture Scènes

Avec «One Song», Miet Warlop met K.O. le public du Festival d’Avignon

L’artiste flamande présente « One Song » dans le cadre de la série « Histoire(s) du théâtre » lancée par Milo Rau. Une performance sportivo-musicale époustouflante.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 4 min

Il court, il court sur son tapis roulant. Il court et il chante :

« Knock knock / Who’s there ? / It’s your grief from the past »

(Toc, toc, Qui est là ? C’est ton chagrin passé…)

Une chanson, une seule, répétée encore et encore jusqu’à l’épuisement. Tel est le matériau de base de One Song, performance avec laquelle l’équipe de Miet Warlop a tétanisé et mis K.O. le public du Festival d’Avignon. Un K.O. puissant mais bienfaisant, une déflagration sonore et visuelle qui laisse les spectateurs groggy tout en les faisant bondir de leur siège pour applaudir à tout rompre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs