Accueil Monde France

France: la gauche ne parvient pas à censurer le gouvernement Borne

La motion de censure déposée par la Nupes contre le gouvernement n’aura pas récolté les votes requis. Pour faire tomber le gouvernement, il fallait une majorité absolue de 289 voix : impossible à atteindre pour la gauche seule.

Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 2 min

Ils n’ont reçu ni le soutien de la droite, ni celui de l’extrême droite. La motion de censure – contre le gouvernement d’Elisabeth Borne – défendue par la coalition de gauche Nupes n’aura pas abouti ce lundi. Elle n’aura recueilli que 146 votes.

Conçue comme une démonstration de « défiance » à l’égard de la Première ministre qui n’a pas de majorité absolue à l’Assemblée nationale et n’a pas sollicité de vote de confiance le 7 juillet, lors de sa déclaration de politique générale, la manœuvre était surtout l’occasion pour l’alliance de gauche de s’imposer comme principale force d’opposition. Déposée la semaine dernière, débattue et soumise au vote à l’Assemblée nationale ce lundi, la motion n’avait que très peu de chances de passer : l’alliance de gauche ne disposant que de 151 députés sur les 289 voix requises pour faire tomber l’exécutif.

A l’Assemblée ce lundi, l’ambiance était au chahut. Au perchoir, les différents représentants des forces politiques se sont succédé et n’ont pas bougé de leur ligne : la gauche a défendu sa motion, la droite et l’extrême droite (en quête de respectabilité) ont annoncé qu’ils ne la soutiendraient pas – sans pour autant donner un blanc-seing au gouvernement. Sans surprise, les alliés de la majorité ont soutenu le parti présidentiel, appelant à une collaboration entre partis, texte par texte.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par D L, mardi 12 juillet 2022, 21:47

    Un point positif, le comportement civique du RN. Chaque fois que la France a eu un Front Populaire cela a mal fini.

  • Posté par Mauer Marc, mardi 12 juillet 2022, 15:56

    Parce que quelqu’un a cru que cela pouvait arriver ? A vos calculettes ! C’était, bien évidemment plié d’avance, et cela a coûté une journée à l’assemblée … pour rien bien évidemment !

  • Posté par Degive Albert, mardi 12 juillet 2022, 9:56

    Bizarre comme titre. Croire que ce vote poujadiste était justifié ?

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une