Accueil

Ma toute première fois avec les Stones à 25 ans

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Moins de cheveux grisonnants et de calvities qu’on aurait pu le penser… les fans des Rolling Stones sont au rendez-vous et l’énergie envahit le stade Roi Baudoin.

Les Stones, c’est l’incarnation des rebelles, des rockeurs par excellence, les porte-parole d’une jeunesse révolutionnaire. Sur scène, c’est le symbole d’une « rock generation ». Avec plus de cheveux blancs et gris (excepté la teinture flamboyante de Ron Wood) et sans certains illustres du groupe comme Charlie Watts, décédé il y a bientôt un an, à qui Mick Jagger a rendu un hommage émouvant en début de concert… Vêtus (entre autres) d’une chemise de soie verte flashy, d’une autre rose flamboyante ou zébrée, les Stones étonnent encore. Avec un Capitaine Haddock sur la jambe de Keith Richards et un Mick Jagger au français/flamand approximatif, ils prennent la scène magistralement.

Mais pourquoi aller voir cette bande de vieux quand on est de la génération Z ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs