Accueil Belgique Politique

Réforme des pensions: le kern terminé, pas de nouvelle date annoncée

Les discussions autour de la réforme des pensions se sont achevées hier soir vers minuit, sans qu’un accord ait pu voir le jour.

Temps de lecture: 2 min

Les principaux ministres du gouvernement fédéral, réunis mardi depuis 19h en comité restreint (kern) pour plancher une nouvelle fois sur la réforme des pensions, se sont quittés hier soir un peu avant minuit. Comme attendu, aucun accord n’a été conclu lors de cette réunion.

Aucune nouvelle date de kern n’a en outre été communiquée ce mardi soir.

Mardi matin, la ministre des Pensions Lalieux avait rappelé, en marge de la présentation du rapport annuel du Comité d’Étude sur le Vieillissement que l’ambition restait d’aboutir pour le 21 juillet.

Dans l’après-midi, la ministre a déposé une nouvelle note de compromis, semblable à celle déjà déposée le 20 mai dernier, et qui consiste à revenir au plus près de l’accord de gouvernement. Celle-ci aurait toutefois été accueillie froidement, selon une source proche des négociateurs.

Dans la soirée, plusieurs sources confirmaient la persistance d’un clivage gauche-droite au sein de la coalition.

Quatre sujets sont examinés depuis quelques semaines : la réintroduction d’un bonus pension, la réduction des écarts entre les hommes et les femmes, la pension à temps partiel et l’accès à la pension minimum. Ce dernier point constituerait la pierre d’achoppement principale des discussions. L’accès à la pension après 42 ans de carrière ne serait plus sur la table.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Piscaer Benne, jeudi 14 juillet 2022, 7:49

    Mais qu'attendez-vous d'un gouvernement dans lequel, à part le PS, aucun grand parti flamand n'est impliqué ? Les moins d'électeurs ont désormais la plus grande expressivité ?? Est-ce la démocratie, ou plutôt une parodie de celle-ci ? Jusqu'à présent, ce gouvernement (non élu) a foiré. Soit le PS, soit le VLD ou le MR sont toujours gênants. Groen est une île pleine de rêveurs sans aucun sens de la réalité et Ecolo se compose d'activistes du climat de salon. Les groupes "d'experts" généreusement nommés viennent de la couche stratosphérique de la population et ont peu de contact avec le citoyen. Alors que la dette nationale grimpe au niveau de la dette grecque, elle fait des barbecues et s'embrouille. Et comment le citoyen pourrait-il être impliqué ? par un référendum avec des questions clairement posées et des arguments pour et contre. Mais ils en ont tellement peur parce que cela affecterait certainement leur admissibilité. Ainsi, comme c'était le cas dans les décennies précédentes, c'est maintenant : la grande entreprise reste protégée et le citoyen reste un serf.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 14 juillet 2022, 11:14

    M. ou Mme Piscaer Benne, un correctif. Un gouvernement (le pouvoir exécutif) n'est JAMAIS élu, c'est le Parlement (pouvoir législatif) qui est élu, et qui doit ou non accorder sa confiance au gouvernement.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une