Accueil Sports Football Football belge Division 1A

Division 1: durant les playoffs, 85% de décisions des arbitres ont été jugées correctes dans les moments-clés

Des chiffres plutôt bons.

Temps de lecture: 2 min

Durant les playoffs du dernier championnat de Belgique de football, les arbitres ont pris 84,8 % de décisions correctes dans les moments-clés. C’est ce que Bertrand Layec, directeur technique du département de l’arbitrage professionnel (PRD) de l’Union belge a révélé mercredi, durant une rencontre avec la presse au siège de l’Union belge.

Selon les chiffres du PRD, les arbitres ont dû prendre 99 décisions durant les moments-clés (penalties, cartes jaunes et rouges, coups francs) des playoffs. Pour 84 d’entre elles, soit 84,8 %, la décision sur le terrain, donc avant intervention du VAR, a été correcte. Si l’on prend l’ensemble des décisions techniques, le jugement des arbitres était le bon dans 2.839 cas sur 2.903 coups de sifflet, soit 97,8 % de décisions correctes.

« Les playoffs, à notre niveau, ont répondu à nos attentes », a expliqué Layec. « Nous avons enregistré trois erreurs majeures, deux à Seraing/RWDM dans le 2e match des playoffs de promotion/relégation, et une erreur à Anderlecht/Bruges (pour une poussée de Magallan sur De Ketelaere, ndlr) où le VAR n’a pas pris l’opportunité de changer la décision de l’arbitre. À part ces trois erreurs, on peut considérer que l’ensemble des 26 matchs des playoffs s’est bien déroulé. On a eu deux chocs entre l’Union et Bruges avec deux arbitrages qui ont répondu à nos attentes. »

Le PRD « peut considérer que les chiffres sont satisfaisants », mais « on peut encore les améliorer », souligne Bertrand Layec. « On va partir de ces playoffs et on va essayer de continuer à améliorer les performances et l’uniformité des décisions. »

Cette année encore, le PRD compte expliquer certaines décisions des arbitres sur le site de l’Union belge après la fin de la journée de championnat. Mais « il ne faut pas s’attendre à des communications des arbitres tout de suite après le match », a précisé Stephanie Forde, directrice opérationnelle du PRD. « Nous voulons donner la chance à nos arbitres de garder leurs émotions sous contrôle. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1A

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb