Accueil

Les œuvres cultes de Bertrand Blier

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

On lui parle de livres cultes ? Bertrand Blier cite le Voyage au bout de la nuit, de Louis-Ferdinand Céline. « Livre important. Essentiel. La langue, merveilleuse ! Le courage de comment c’est écrit. Et ça n’enlève rien au fait que Céline était un homme très antipathique. Mais quel écrivain ! »

Il y a aussi Les Thibault, de Roger Martin du Gard, « un très beau, qui a de la simplicité ».

Il cite encore Faulkner et Philip Roth. « Les Américains ont le sens du bouquin un peu mal élevé, avec des vilains garçons et des vilaines dames. Ils font ça très bien. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs