Accueil Culture

Musées: les factures d’énergie déséquilibrent les budgets

Les notes de gaz et d’électricité des musées fédéraux sont multipliées par deux, souvent par trois, leurs marges d’économie sont inexistantes : le fédéral devra intervenir. En Wallonie, on regarde 2023 avec appréhension.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Dans les musées royaux d’art et d’histoire, le dérapage probable des factures de gaz et d’électricité pour 2022 est évalué à plus d’un million d’euros, soit une hausse de 170 % : on n’est pas loin du triplement de la facture par rapport aux moyennes 2017-2021. « On regarde où on peut épargner à gauche ou à droite », constate son directeur général, Bruno Verbergt, « on pourrait reporter tel ou tel achat mais cela devient très difficile au bout de la troisième année » – après deux années de covid.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs