Accueil Belgique

Ville de Bruxelles: on fait baisser le chauffage

La commune diminuera dès cet automne la température de trois degrés dans divers bâtiments publics pour conjuguer sobriété énergétique et baisse de la facture.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Certains employés bruxellois ont certainement gardé leur pull lors du printemps dernier. A l’initiative de l’échevin du Climat, Benoît Hellings (Ecolo), la Ville de Bruxelles a en effet baissé le chauffage dans onze bâtiments publics. Le projet pilote s’est déroulé en mars et avril. Il a consisté à faire passer la température de 21 à 18 degrés. A l’époque, le conflit ukraino-russe vient d’éclater. Les prix de l’énergie renchérissent à grande vitesse. L’édile écologiste saisit la balle au bond pour combiner sobriété énergétique et baisse de la facture. « Cette hausse drastique du coût de l’énergie a fait que nous avons accéléré une prise de décision qui aurait été beaucoup plus difficile à prendre auparavant. On voulait absolument le faire. C’est une opportunité stratégique de mettre en place une baisse globale du chauffage dans les bâtiments publics ». Les autorités bruxelloises comptent étendre l’expérience.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs