Accueil Culture Scènes

«Elisabeth» ou la véritable histoire de Sissi impératrice

Loin de la version édulcorée servie par Romy Schneider au cinéma, la comédie musicale programmée par Bruxellons creuse les aspects plus sombres du destin de l’impératrice d’Autriche et reine de Hongrie. Reportage dans les coulisses d’un « musical » contrôlé depuis Vienne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

On a fait de moi une pâtisserie viennoise qu’on voudrait dévorer », a écrit Romy Schneider dans son journal intime. Dégoûtée de la guimauve dans laquelle on a voulu enrober son personnage de Sissi au cinéma (dans les films d’Ernst Marischka, tournés entre 1955 et 1957), l’actrice refusera même de tourner un quatrième volet, malgré le contrat mirobolant qui l’attendait. Plus de trente ans plus tard, c’est une version bien moins sucrée qui naîtra sous les doigts de Michael Kunze et Sylvester Levay. « La pièce leur a été commandée en 1990 par l’Opéra de Vienne (le Vereinigte Bühnen Wien, NDLR), » nous précise Olivier Moerens, co-producteur de ce « musical » à l’affiche du festival Bruxellons. « Alors que l’Autriche était dirigée par Kurt Waldheim (soupçonné de crimes de guerre nazis, NDLR), il s’agissait de créer un spectacle qui regarderait en face le passé de l’Autriche. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs