Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la Russie prévoit un référendum pour l’annexion à son territoire dans une région occupée

Les autorités qui administrent les régions ukrainiennes occupées ont annoncé ce jeudi l’organisation prochaine d’un référendum, à propos d’une possible annexion à la Russie. Dans ces régions, la Russie poursuivait déjà une politique de « russification » intensive.

Temps de lecture: 2 min

Les autorités nommées par Moscou dans la région ukrainienne de Zaporijjia, en partie occupée par l’armée russe, ont annoncé jeudi vouloir organiser dès le début de l’automne un référendum sur une annexion par la Russie.

« J’ai pris la décision de la tenue d’un référendum qui aura lieu au début de l’automne », a dit Evguéni Balitski, chef de l’administration civile et militaire mise en place dans les territoires de cette région contrôlés par les Russes.

« Nous voulons être la région Zaporojski (son nom russe, ndlr) au sein de la fédération de Russie », a-t-il ajouté, lors d’une conférence de presse à Melitopol, à laquelle l’AFP a pu assister dans le cadre d’un voyage de presse organisé par le ministère russe de la Défense.

C’est la première fois qu’un responsable évoque un calendrier aussi précis pour un tel référendum.

Russification intensive

Dès le début de l’offensive le 24 février contre l’Ukraine, l’armée russe a conquis une large partie de deux régions du sud, celles de Kherson et Zaporijjia. Depuis, les autorités contrôlées par Moscou disent vouloir organiser leur rattachement à la Russie, même si officiellement le Kremlin n’a pas publiquement affiché cet objectif.

Les autorités d’occupation mènent aussi une politique de russification intense, introduisant le rouble, prenant le contrôle des systèmes de protection sociale, d’entreprises, des écoles, et poussant les habitants à prendre des passeports russes.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Martin Roland, jeudi 14 juillet 2022, 15:40

    Les régions occupées par les fascistes sont témoins de sabotages et d'attentats contre les traîtres et les collabos: bouuuummm ! 1 exemple: https://russoldat-info.translate.goog/v-velikom-burluke-harkovskaya-oblast-mestnyj-gaulyajter-evgenij-yunakov-podorvalsya-v-avto-vozle-mestnoj-administraczii-i-sdoh-tak-chasto-byvaet-s-predatelyami/?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr

  • Posté par Rabozee Michel, jeudi 14 juillet 2022, 15:02

    Laissez-moi parier sur le résultat: 100 % des habitants présents sur les listes de 2020 (donc y compris les morts et ceux qui ont fui) sont pour l'annexion.

  • Posté par Bastin Eric, jeudi 14 juillet 2022, 15:12

    Et les déportés en Russie contre leur gré, triés, russifiés de force et, pour les plus récalcitrants, allez savoir. Ceux qui reprennent la rhétorique poutinienne sur le thème des "nazis" ukrainiens pourraient bien avoir des surprises lorsque le brouillard de la guerre se dissipera. L'on verra alors qui, de l'Ukraine ou de la Russie, mérite le mieux ce qualificatif.

  • Posté par El Pasajero , jeudi 14 juillet 2022, 15:02

    Encore une autre farce russe. Toujours ce besoin de donner l'impression de démocratie alors que c'est tout le contraire

  • Posté par Martin Roland, jeudi 14 juillet 2022, 15:35

    Le but est de donner des arguments fallacieux aux collabos dont nous devons déplorer l'absence de scrupule et de toute humanité. Des êtres abjects.

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une