Accueil Société

Omar Mateen, djihadiste convaincu ou tueur opportuniste?

Des traces de radicalisations anciennes, mais peu cohérentes selon le FBI.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

La tuerie d’Orlando, un attentat commandité par Daesh ? Pas si simple. Peu avant de passer à l’acte, Omar Mateen a bien prêté serment d’allégeance au groupe terroriste en appelant à trois reprises… les secours. L’occasion de justifier son geste : comme le relate le Daily Mail, il aurait déclaré en substance agir pour « protester contre les bombardements américains en Syrie et en Irak et le massacre de femmes et d’enfants ». Daesh n’a pas tardé à revendiquer l’attentat via notamment son « agence de presse » Aamaq.

« La revendication doit encore être analysée par les autorités compétentes », prévient André Jacobs, ancien responsable du département « terrorisme islamique » à la Sûreté de l’État. Même si elle est authentifiée, la question se pose de savoir si l’attaque a ou non été commandée depuis Raqqa.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs