Accueil Société

Changement climatique: l’avenir de la forêt wallonne passe par la diversification

Le comptoir forestier de Wallonie travaille sur des espèces qui résistent aux fortes chaleurs et aux périodes plus humides. Le but est de les faire cohabiter avec les arbres locaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Des pots en plastique noir dans lesquels se dressent de jeunes pousses de chêne de Turquie ou de Hongrie. Un peu plus loin, de toutes jeunes pousses de différentes variétés d’épicéas sortent timidement de terre non loin d’un bac d’où pointent des embryons de futurs sapins de Noël de type Bornmuller et Nordmann. Aussi petits soient-ils, ces bouts de verdure représentent peut-être l’avenir des forêts wallonnes. Au même titre que les noyaux de cerises et les graines de bouleaux congelés dans les chambres froides de l’imposant dôme de verre et de bois en forme de graine qui abrite le comptoir forestier de Wallonie de Marche-en-Famenne depuis 1995.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs