Accueil Sports Football Football belge

La RAAL La Louvière, une exception dans le foot wallon

Si les clubs wallons cherchent avant tout à sauver les meubles saison après saison, à la RAAL La Louvière on va de l’avant en suivant un projet bien précis : le président Salvatore Curaba veut emmener son équipe de la Nationale 1 à la Division 1A.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Si le football wallon tire la langue, un club résiste et fourmille de projets et d’ambitions. Comme une exception. Depuis cinq ans, la RAAL La Louvière revit. À l’image d’un centre de formation impressionnant où on est accueilli par un large parking dont la propreté est surveillée de près par Salvatore Curaba, le président, qui n’hésite pas à enlever la moindre cannette qui traîne. Une fois sa voiture bien rangée, les terrains défilent : des grands avec caméras, des surfaces plus réduites, à l’air libre ou sous préau, avec même une aire en sable pour la rééducation. Quant au bâtiment central, il accueille les vestiaires mais aussi des bureaux administratifs, une salle de fitness, un café et même un fan shop… Il ne manque finalement qu’un hôtel dans ce complexe. « Mais je n’ai plus de place », regrette Salvatore Curaba qui se transforme en guide des lieux. « Ce qui est formidable, c’est que la RAAL est devenue une marque. Nous ne sommes pas le Standard ou Anderlecht. La RAAL, ce ne sont que des scandales.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs