Accueil Société

Coronavirus: près de 100 personnes en soins intensifs

Les contaminations ne cessent de grimper.

Temps de lecture: 1 min

Entre le 8 et le 14 juillet, il y a eu en moyenne 157,6 admissions à l’hôpital par jour pour cause de covid, soit une hausse de 13 % par rapport à la période de référence précédente. Au total, 2.183 personnes positives au coronavirus sont actuellement hospitalisées, dont 98 patients traités en soins intensifs, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi matin.

Entre le 5 et le 11 juillet, 7.898 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 26 % par rapport à la semaine précédente.

Sur la même période, 8,9 personnes sont décédées par jour en moyenne alors qu’elles étaient porteuses du virus (+2 %), portant le bilan à 32.051 morts depuis le début de la pandémie en Belgique. Près de 21.700 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 37,9 %.

Le taux de reproduction du virus est quant à lui de 1,09. Lorsqu’il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à s’accélérer. L’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 857 sur 14 jours.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Coulon Michel, vendredi 15 juillet 2022, 8:23

    l'incoherence de nos dirigeants y est pour quelquechose: les 60-80 ont été incités a une 3eme dose très vite. La plupart l'ont eue il y a 8 mois ou plus donc l'efficacité actuelle est proche de zéro. Néanmoins, contrairement a tous les pays qui nous entourent, on attend septembre pour administrer le 2eme booster

  • Posté par massacry olivier, vendredi 15 juillet 2022, 20:55

    Et oui, chronique d'un désastre annoncé !

  • Posté par Romberg Erwin, vendredi 15 juillet 2022, 9:26

    Hélas, je ne peux que partager les opinions de MM. Coulon et Rabozee. Ce ne sera pas la première fois qu’on regarde ailleurs comme si cela pouvait dévier la vague qui fonce droit sur nous. Comme le dit M. Rabozee, l’anticipation aurait permis de prendre des mesures douces, mais il semblerait qu’il faille attendre la saturation des unités de soins intensifs pour réagir brutalement. Curieuse stratégie de santé publique…

  • Posté par Rabozee Michel, vendredi 15 juillet 2022, 8:50

    En Belgique on a clairement peur des critiques des anti-vax, dans les autres pays, leur voix ne compte pas. Ici, pour ne pas déclencher leur courroux, on ne parle quasi plus de la pandémie aux journaux télévisés ou parlés, comme si cela n'existait plus. On va rire dans 2-3 semaines, quand en urgence il faudra prendre des mesures... d'urgences strictes (au lieu de prendre des mesures soft dès les premiers signes de début de vague). Et les festivals à gogo démultipliés cette année ne vont rien arranger.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko