Accueil Monde Afrique

A Johannesburg, stupeur et épouvante après une série d’attaques dans des bars

En Afrique du Sud, des attaques contre trois bars ont fait 22 morts, le week-end dernier. Elles reflètent l’aggravation de la criminalité depuis dix ans dans ce pays qui compte parmi les plus violents au monde.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Un service funèbre organisé par le gouvernement a eu lieu jeudi après-midi, en hommage aux 16 victimes, tuées dans la nuit de samedi à dimanche dans un bar de Soweto, township au sud-ouest de Johannesburg. « On est tous traumatisés », confie un homme, venu assister à une prière collective, dans une tente dressée en face du lieu du drame. « J’ai peur que les tueurs reviennent ! ». Certains ont perdu des membres de leur famille quand cinq hommes cagoulés ont tiré à la ronde sur 23 personnes, en train de regarder un match de foot ou de jouer au billard. Quelque 130 cartouches de la légendaire mitraillette AK-47 ont été retrouvées sur le sol, selon le ministre de la Police, Bheki Cele. Jamais, une fusillade dans un bar n’a fait autant de victimes. Elle reflète l’aggravation de la criminalité depuis dix ans en Afrique du Sud, l’un des pays les plus violents au monde.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs