Accueil Société Régions Bruxelles

Uber Files: la commission d’enquête quasi entérinée à Bruxelles

Les partis de la majorité bruxelloise déposeront en septembre un texte commun pour créer une commission d’enquête sur les pratiques d’Uber dans la capitale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Pour faire son trou en Belgique, Uber a recouru à des pratiques douteuses, a rapporté lundi Le Soir, sur base d’informations émanant du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ). La multinationale a ainsi fait disparaître des données sensibles, acheter des manifestants, infiltrer l’administration ou encore faire appel à des détectives privés. Quelques heures après les révélations, le PS bruxellois a réclamé la mise en place d’une commission d’enquête sur les pratiques du groupe multinational Uber dans la capitale. Quatre jours plus tard, voilà la démarche soutenue par la quasi-totalité des partenaires de majorité. Défi a en effet donné vendredi son feu vert. « Nous soutiendrons une commission d’enquête, qui devra se faire dans le respect des deux balises que j’ai déjà mentionnées, à savoir pas interférer dans le déroulement d’enquêtes judiciaires et élargir le scope au secteur des taxis », explique son chef de groupe au parlement Emmanuel De Bock.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Moriaux Raymond, samedi 16 juillet 2022, 10:15

    Dommage que nous ne connaissions pas les arguments des réticents. Ca éviterait de leur faire des procès d'intention ...

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs