Accueil Sports Athlétisme

Mondiaux d’athlétisme: Julien Watrin s’offre une première en plein air (vidéo)

Le Luxembourgeois a franchi facilement le cap des séries du 400 m haies en terminant 2e de la sienne derrière le champion olympique Karsten Warholm. Il abordera sa demi-finale… comme une finale.

Temps de lecture: 2 min

Julien Watrin avait épaté la galerie cet hiver en battant, en 45.88, son propre record de Belgique indoor du 400 m lors des Mondiaux en salle de Belgrade où il avait franchi, pour la première fois de sa carrière, un tour qualificatif dans un grand championnat.

Ce samedi, aux Mondiaux d’Eugene, c’est en plein air, que le sociétaire de Dampicourt a innové en passant un tour lors des séries du 400 m haies. Derrière le Norvégien Karsten Warholm, le champion olympique et recordman du monde, vainqueur en 49.34, il a fini 2e en 49.83. Le chrono avait peu d’importance ; l’essentiel était de terminer parmi les 4 premiers, ce qui donnait lieu à une qualification automatique pour les demi-finales de dimanche soir.

« Je suis évidemment très content », a réagi le Virtonais, premier Belge à franchir un tour ou des qualifications dans ces Mondiaux. « Je ne pouvais pas imaginer mieux parce que je ne voyais quand même pas terminer devant Warholm ! En finissant deuxième de ma série, j’espère avoir un bon couloir en demi-finale. »

À 30 ans, en pleine maturité et en pleine forme, Watrin était attendu à ces Mondiaux. Non content d’avoir brillé durant la saison en salle, il avait aussi franchi une étape en juin en améliorant d’1 centième le record de Belgique en plein air de Marc Dollendorf qui datait de 1996, pour le fixer à 48.90.

« Ces séries, cela reste toujours une étape stressante parce que j’aurais été très déçu de ne pas passer et qu’il faut en même temps en garder sous la pédale pour la suite… »

Mais il a disputé une course sérieuse et bien en rythme jusqu’à la 6e haie où il a subitement dû adapter sa foulée en arrivant trop loin de l’obstacle. « Il y a sans doute eu un coup de vent parce que personne ne m’a passé au moment où j’ai un peu piétiné. Après, j’ai veillé à assurer. »

Désormais soulagé, il va, dit-il, disputer sa demi-finale « comme si c’était la finale ». « Il y a une grosse densité sur 400 m haies cette saison et le niveau est assez incroyable. Il y a des Américains qui courent en 48.0 qui n’ont pas franchi le cap de leurs trials ! »

Une belle occasion pour lui, avec ses nouvelles spikes qui semblent lui convenir, de profiter d’autres circonstances exceptionnelles. « Oui, un nouveau record de Belgique est possible ! », affirme-t-il.

Julien Watrin a le moral au zénith !

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Vidéo Le week-end sportif en vidéo

En deux semaines, Remco evenepoel vient de remporter la Vuelta, le bronze du contre-la-montre des Mondiaux et le maillot arc-en-ciel. En hockey, Tom Boon remporte le «Stick d’or».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb