Accueil Sports Autres sports Voile

Voile: Jonas Gerckens au départ d’une «Drheam Cup» parfumée au Rhum

Jonas Gerckens prendra comme 117 autres skippers le départ, ce dimanche à Cherbourg, de la « Drheam Cup » : une course au large qui aura plus que jamais les allures de répétition générale pour la Route du Rhum (départ le 6 novembre).

Temps de lecture: 3 min

Pas moins de 118 bateaux prendront le départ de la 4e édition de la « Drheam Cup », ce dimanche à Cherbourg. Créée en 2016, cette course au large qui rassemble neuf catégories différentes (Class40, Rhum Mono, Rhum Multi, Ultim, etc.) et s’achèvera à La Trinité-sur-Mer après avoir poussé jusqu’à la Fastnet, au bout de mille milles de course, se veut l’égale des plus grandes épreuves non-transocéaniques (comme le sont le Vendée-Globe ou la Route du Rhum par exemple) longues de plus de 600 milles nautiques, à l’image de la Fastnet, Sydney-Hobbart ou la Carribean 600.

Mais surtout, à un peu plus de 3 mois du départ de la Route du Rhum, cette édition sera plus que jamais considérée comme une répétition importante avant la Transatlantique qui sera lancée de Saint-Malo le 6 novembre prochain, à destination de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). « Pour moi comme pour bon nombre d’autres concurrents, il s’agira même de la course qui me permettra de valider définitivement ma participation à la Route du Rhum », sourit avec envie Jonas Gerckens. « Pour cela, je devrai rejoindre l’arrivée ».

« Objectif top 10 »

Mais comme on le connaît, le skipper liégeois, Breton d’adoption, visera bien plus qu’une « simple arrivée » à la Trinité-sur-Mer, là où il passe le plus clair de son temps… « Nous serons 38 Class40 au départ, ce qui reflète assez bien le succès que rencontre cette catégorie actuellement », nous a récemment expliqué le skipper de Volvo lors d’une sortie en mer, du côté de Zeebruges. « Au ‘Rhum’, nous serons pas moins de 55 sur la ligne de départ ! Mon objectif sera de jouer le top 10 en Guadeloupe. Cela peut paraître à la fois normal, si l’on se souvient que je m’étais classé 14e il y a 4 ans, pour ma découverte de cette épreuve mythique. D’un autre côté, je pourrais très bien me retrouver au-delà de la 20e place sans commettre de faute ou connaître de gros problèmes, quand on sait qu’on sera une bonne trentaine avec des ambitions identiques au départ ! »

Une vérité à laquelle Jonas Gerckens a récemment été confronté quand il a terminé 4e de la Transat Jacques Vabre en compagnie de son ami François Hantzperg. « C’était une de mes premières sorties en compétition avec mon nouveau bateau (NDLR : un « scow »). Mais tout évolue tellement vite que beaucoup de skippers ont sorti de nouveaux bateaux également ces derniers mois. Nous avons mené l’épreuve pendant un bon moment avant de nous faire reprendre par trois concurrents en vue du but. La compétitivité de cette catégorie est vraiment extrême. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Voile

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb