Accueil Société

Un réseau de prostitution nigérian démantelé

Une longue enquête de la police judiciaire de Bruxelles a permis d’arrêter les responsables de la filière en Belgique. Onze très jeunes filles ont pu être confiées à des associations. Depuis 2007, une centaine de jeunes filles ont été forcées à se prostituer en Belgique par ce réseau.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Joli coup de filet que celui réalisé la semaine dernière par le service « traite des êtres humains » de la police judiciaire fédérale de Bruxelles. Au terme d’une longue enquête, elle a mené une opération de grande ampleur qui a permis de démanteler, dans plusieurs endroits du pays, un réseau nigérian de prostitution particulièrement actif. « Depuis 2007, il aurait contraint une centaine de très jeunes filles, souvent mineures, à se prostituer en Belgique, commente le commissaire Franz Vandelook, responsable du service. Le trafic de jeunes filles, souvent à peine âgées de 14-15 ans, se faisait entre Benin City et la Belgique ainsi que d’autres pays d’Europe, comme l’Italie et la France. » Au cours de l’opération, les cinq responsables nigérians du réseau résidant en Belgique ont été arrêtés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs