Accueil Belgique Politique

Bruxelles: Philippe Close favorable à la dépénalisation du cannabis

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles propose d’enrayer la violence liée au trafic de stupéfiants en sortant le cannabis du code pénal. Philippe Close (PS) appelle à un grand débat national.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Vingt-deux fusillades depuis le début de l’année en Région bruxelloise. Souvent liées au trafic de drogues. Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close, propose une piste qui risque de faire réagir : dépénaliser, voire légaliser, le cannabis. « Ayons un débat serein », suggère le socialiste. « Je suis convaincu qu’en sortant le cannabis du champ pénal, on peut se concentrer sur le trafic de drogues dures. »

La violence liée au marché de la drogue s’infiltre à Bruxelles. Et vous avez une réponse originale : légaliser le cannabis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

68 Commentaires

  • Posté par Visiteur, mardi 26 juillet 2022, 0:00

    Une des grandes causes - avec les jeux video- de l'absentéisme scolaire. Faut les voir , les ados fumeurs - Retard matinal systématique , dans les vappes jusqu'à midi (surtout ne pas déranger car agressif) . Est ce que Close permettrait a ses gosses de fumer ?

  • Posté par curto calogero, lundi 25 juillet 2022, 0:54

    un discours hypocrite de Close. Les politiques doivent travailler sur le bien être des citoyens, lui veux leurs rendent le bonheur en leurs permettant de fumer du cannabis, soyons Zen.

  • Posté par curto calogero, samedi 23 juillet 2022, 15:01

    Close, n'est pas conscient des dégâts fait par le cannabis parmi nos jeunes, il devrait aller voir dans les structures spécialisé de l'état de nos jeunes, qui deviennent des assisté et se que cela coûte a la société, Monsieur Close revener les pied sur terre.

  • Posté par Van Eldom Pierre, vendredi 22 juillet 2022, 12:28

    Comme toujours, lorsque le PS ne peut faire pace à un problème, il le mutualise ! Il veut généraliser un fléau pour ne pas devoir le gérer à Bruxelles. C'est comme les finances, ils dépensent sans compter mais demande un esprit de solidarité au niveau fédéral. Des moins que rien, ce politiques socialos en matières de gestion !

  • Posté par curto calogero, vendredi 22 juillet 2022, 10:11

    Bien sur, cela lui fera beaucoup de travail en moins, quand ont ne sait pas cerner un fléau ont essayé de le minimiser.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs