Accueil

Poires françaises et pommes belges

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Sur une période près de deux fois moindre, entre 1947 et aujourd’hui, la France enregistre 45 vagues de chaleur… Soit une de plus que notre pays depuis 1901. Deux fois moins de temps, pour presque le même nombre d’occurrences du phénomène. Alors, fait-il bien plus chaud dans l’Hexagone que dans le Plat Pays ? Ce n’est pas aussi simple.

Comme expliqué ci-dessus, les critères retenus par les deux pays ne sont pas les mêmes, ce qui rend les situations difficilement comparables.

Première différence : dans l’Hexagone, Météo France se base sur l’indicateur thermique national pour enregistrer une vague de chaleur. Il s’agit de la température moyenne enregistrée dans 30 stations météorologiques réparties sur le territoire. Là où la Belgique ne tient compte que de la température d’une station, Uccle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs