Accueil Économie Entreprises

Fedex à Bierset manque plus de travail que de main-d’œuvre

Trois mois après la migration de Fedex vers Paris-Roissy, on reste dans l’incertitude, à Liège, et on se tourne un peu les pouces.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Les riverains de Liege Airport s’en réjouissent : depuis le mois d’avril, Fedex, le plus gros employeur de l’aéroport liégeois, a drastiquement réduit ses vols de et vers Bierset pour concentrer une plus grande partie de son activité à l’aéroport parisien Charles de Gaulle (CDG). Pour rappel, le géant américain du courrier express, qui avait son hub central à Paris-Roissy, a racheté en 2018 TNT, qui avait son hub européen à Liège. Après de longues réflexions, la direction américaine a décidé de faire de Liège un hub européen secondaire et de confirmer Paris (où d’énormes investissements étaient en cours) comme son centre principal. Traduction : depuis avril, un tiers des 1.800 travailleurs en moins et deux tiers des volumes en moins à traiter chaque jour. Plus de 600 personnes sont parties sans aucun licenciement sec et des conditions de départ jugées plutôt intéressantes par les syndicats.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs