Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: plusieurs personnes hospitalisées après une intoxication au monoxyde de carbone

Une famille de quatre personnes a été intoxiquée au monoxyde de carbone lundi soir. Les membres de la famille ont été emmenés à l’hôpital. Dans le même immeuble, quatre autres habitants ont également été légèrement intoxiqués mais ils ont pu être soignés sur place.

Temps de lecture: 3 min

Une famille de quatre personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone lundi soir, à Saint-Gilles, selon les pompiers de Bruxelles. La cause de l’intoxication était une mauvaise évacuation des gaz de combustion du chauffe-eau. « Il est plus que probable que cette évacuation a été endommagée par le temps chaud et les températures extérieures élevées », a déclaré Walter Derieuw, porte-parole des pompiers.

Les pompiers de Bruxelles ont été appelés lundi soir vers 19h50 pour une fuite de gaz dans un immeuble de la rue Jean Robie à Saint-Gilles. Sur place, l’alarme CO (monoxyde de carbone) des pompiers s’est déclenchée. Les quatre habitants ont alors été immédiatement évacués. « Il s’agissait d’une famille avec deux enfants âgés de 9 et 7 ans. La mère avait déjà perdu connaissance », a expliqué le porte-parole des pompiers de Bruxelles, Walter Derieuw. « Elle a repris connaissance sur place et les quatre membres de la famille ont été emmenés à l’hôpital pour y être soignés ».

Dans le même immeuble, quatre autres habitants ont également été légèrement intoxiqués mais ils ont pu être soignés sur place. Sibelga, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité et de gaz naturel de la Région de Bruxelles-Capitale, est arrivé sur les lieux et a scellé trois chauffe-eau dans le bâtiment. « La cause de l’intoxication est la mauvaise évacuation des gaz de combustion du chauffe-eau », a affirmé Walter Derieuw. « Le père de famille avait en fait pris une douche. Dans des circonstances normales, la fumée chaude des gaz de combustion peut monter parce qu’il fait plus froid à l’extérieur, mais la nuit dernière, la différence entre les gaz de combustion et la température extérieure était trop faible, et il y avait probablement aussi une couche d’air chaud, ce qui a empêché les gaz de combustion de monter et de s’évacuer ».

Lundi soir, les pompiers ont répondu à deux autres signalements d’intoxication au monoxyde de carbone, à 20h20 dans la rue Kristina à Bruxelles, et à 21h30 dans l’avenue Mettewie à Molenbeek-Saint-Jean. Il n’y a pas eu de victime. « Dans un cas, le détecteur CO de l’habitant s’était déclenché, et dans l’autre, une fuite de gaz a été signalée, mais il s’est avéré qu’il s’agissait d’une intoxication au CO », a précisé le porte-parole des pompiers.

Les mesures préventives

Le porte-parole des pompiers a rappelé les mesures préventives pour éviter l’intoxication au monoxyde de carbone. « Faites installer un appareil homologué par un technicien agréé, qui effectuera également le contrôle obligatoire et l’entretien régulier. L’évacuation des gaz de combustion doit également être effectuée et contrôlée. Faites également attention aux avertissements CO de l’Institut Royal Météorologioque (IRM), et veillez à ce qu’il y ait un apport d’air frais et une ventilation. Avec ces températures élevées, il est recommandé de tout fermer afin d’empêcher la chaleur d’entrer autant que possible, mais la ventilation et l’apport d’air frais restent importants lorsque des gaz de combustion sont produits, comme lors de la douche », a-t-il dit.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 19 juillet 2022, 14:05

    Les traductions de Belga dans toute leur splendeur: "dans la rue Kristina [= Christine] à Bruxelles, et à 21h30 dans l’avenue [= le Boulevard] Mettewie à Molenbeek-Saint-Jean"

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo