Accueil Culture Arts plastiques

La photographie en question

L’édito de Jean-Marie Wynants.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 1 min

Les Rencontres de la photographie d’Arles ont longtemps été le rendez-vous des amateurs d’appareils dernier cri, de téléobjectifs démesurés et de gilets multipoches. L’incroyable évolution technique de ces dernières années a tout remis en question. À l’heure où n’importe qui peut prendre des photographies avec son smartphone, les retravailler dans l’instant et les faire circuler en quelques clics, les « vrais » photographes ont de plus en plus de mal à exister. Pourtant, la photographie est loin d’avoir dit son dernier mot comme le démontre l’édition 2022 des Rencontres d’Arles. D’une part, on constate qu’une image réalisée avec le regard et le talent d’un photographe reste, dans l’immense majorité des cas, bien plus forte que toutes les propositions basées sur l’intelligence artificielle. D’autre part, on découvre à quel point les photographes se sont remis en question et proposent d’autres manières d’aborder leur travail, de construire leur récit et d’interroger notre regard. De quoi espérer en l’avenir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs