Accueil Opinions Débats et idées

Le politologue: «Nouer des accords comme le faisait Jean-Luc Dehaene est devenu autrement difficile»

L’incapacité des partis à conclure de grands compromis est en partie le reflet de notre société individualiste et polarisée. L’accord sur les pensions n’échappe pas à ce constat.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

Où sont les grands compromis d’antan ? Sur le social, le scolaire ou le culturel ? Jean Faniel, le directeur général du Centre de recherche et d’information socio-politiques (CRISP), analyse les raisons de la difficulté de s’entendre, en politique comme dans le reste de la société. La polarisation est partout et trouve souvent une impressionnante caisse de résonance dans les réseaux sociaux.

Vous parlez d’accord sur les pensions, non de compromis. Pourquoi ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs