Accueil Belgique Politique

Réforme des pensions: «Les choses bougent pour les femmes et c’est positif»

Les carrières n’empruntent que rarement des lignes droites. Celles de Sylvie, Anne-France, Marie Colette, Karine, Caroline et Joachim entreront-elles dans les cases de la réforme des pensions ? Eux l’ignorent mais l’espèrent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Il fallait faire des choix. » A 50 ans, Sylvie Mairlot résume ainsi un parcours professionnel parsemé de nids-de-poule. « J’ai travaillé à 7/10e et à 8/10e pour m’occuper de mes enfants. Et en 2009, en cours de carrière, mon mari est parti travailler quatre ans à l’étranger : deux ans en Chine et deux ans aux Etats-Unis. Je l’ai suivi. »

Au moment du départ, elle comptait déjà six années de prestation comme kiné indépendante à temps plein puis à temps partiel (1994-2000), neuf années comme salariée à mi-temps dans une ASBL travaillant avec les toxicomanes (1995-2004) et un parcours dans l’enseignement supérieur où elle venait d’être nommée et où elle a repris ses fonctions à son retour au pays. Une carrière morcelée avec séjour à l’étranger (dans le sillage du mari) qui ressemble en partie à celle de Marie Colette Manche, aujourd’hui socioesthéticienne salariée en milieu hospitalier et indépendante pour l’autre moitié de son temps.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 20 juillet 2022, 11:44

    Au moins un bon pas a été fait pour remettre en avant le travail effectif.

  • Posté par Dr Mi, mercredi 20 juillet 2022, 7:08

    Et pour kes personnes en situation de handicap on fait quoi ?

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs