Accueil Léna

«Pétez fièrement», enjoint aux jeunes le chancelier suisse

Walter Thurnherr confirme qu’il est la meilleure plume de Berne avec son éloge à l’humour et aux flatulences.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Décrocher sa maturité, c’est toujours un moment inoubliable. Mais certains élèves suisses, en ce début juillet, se souviendront davantage de la fête qui a suivi en raison d’un discours officiel décoiffant (ici in extenso). Les diplômés de l’école cantonale de Glaris ont en effet eu la chance d’écouter un prêche à rebrousse-poil du chancelier de la Confédération, Walter Thurnherr. Ce dernier leur a livré une maxime pour le moins étonnante qui se résume en deux mots : « Pétez fièrement ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 26 juillet 2022, 17:10

    Luc Beyer, il y a bien longtemps, ne disait-il pas dans un "journal télévisé" de la RTB: "Un vent de paix (?) nous vient du Moyen-Orient"?

  • Posté par Haegelsteen Philippe, jeudi 21 juillet 2022, 12:09

    S'il n'est pas poursuivi par les "écolos" pour incitation à la production de co2 et de méthane il mériterait le prix Nobel de la p...

  • Posté par Haegelsteen Philippe, jeudi 21 juillet 2022, 12:02

    Merveilleux discours. Une véritable bouffée d'air frais, sans rire.

  • Posté par Giefvan Agathe, jeudi 21 juillet 2022, 11:31

    À savoir : en Angleterre, "to trump" c'est "péter". Un président qui s'appelle "prout", qui dit mieux ?

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 21 juillet 2022, 10:32

    Il en faudrait plus, des comme ça ...

Aussi en LéNA

L’Afrique raille l’hypocrisie des Européens en matière d’énergie

Il y a moins d’un an, l’Europe exhortait l’Afrique à renoncer aux énergies fossiles. Il n’en est désormais plus question puisque le continent africain est sollicité pour servir d’alternative à l’approvisionnement en énergie auprès de la Russie.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs