Accueil Belgique

En 2015 à LLN, un champion… qui ne parlait pas le français

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

En 2015 déjà, les championnats de Scrabble francophone ont été organisés dans l’Aula Magna à Louvain-la-Neuve. Le monsieur barbu qui lève la main sur la photo s’appelle Nigel Richards et est néo-zélandais. Il présente la particularité d’avoir, cette année-là, remporté le Championnat du monde de Scrabble classique et terminé deuxième en duplicate alors qu’il ne parlait pas le français et n’avait commencé l’étude de notre vocabulaire que deux mois plus tôt ! A l’époque, il était déjà triple champion du monde de Scrabble anglophone.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs