Accueil Monde Europe

Italie: trahi par une partie de sa majorité, Mario Draghi quitte le pouvoir

Coup d’éclat : le Premier ministre italien a démissionné ce jeudi. Une nouvelle crise politique pour un pays qui n’en manque pas.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Mario Draghi a été contraint de sortir du labyrinthe. Lors de son intervention au Sénat, ce mercredi, le président du Conseil démissionnaire avait évoqué le « miracle civique » de cohésion et de stabilité,dans l’espoir de mettre fin aux divisions qui minent sa majorité. C’en est terminé.

Après une journée intense, ponctuée de coups de théâtre et de rebondissements, trois partis appartenant à la coalition au pouvoir, le Mouvement 5 étoiles (M5S), la Ligue et Forza Italia, ont décidé, mercredi soir, de refuser de voter leur confiance au Premier ministre. Ils ont ainsi mis un terme à son aventure gouvernementale. Ebranlé mais souriant, Draghi a pris acte de cet ultime déchirement de sa majorité et, à nouveau, est « monté », ce jeudi, au palais du Quirinal, pour s’entretenir avec le chef de l’Etat, Sergio Mattarella, et confirmer sa démission.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs