Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Zeno Debast: «Il y a deux ans, je n’avais encore jamais taclé de ma vie»

Pion déjà essentiel du nouveau trio défensif mis en place par Felice Mazzù, Zeno Debast est à l’aube d’une saison capitale dans sa jeune carrière. Mais il n’est du genre ni à s’emballer, ni à paniquer. Pas même lorsqu’on lui parle des Diables et du Qatar.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Il n’y a plus un mais trois patrons, dans la nouvelle défense de Felice Mazzù. Wesley Hoedt (28 ans), bien sûr, quand il ne pèche pas par excès de confiance, et Hannes Delcroix (23), indispensable et impressionnant de sérénité depuis qu’il semble enfin débarrassé de ses pépins physiques. Mais également Zeno Debast (18), qui s’est déjà comporté en patron contre Lyon alors qu’il est à l’aube de la saison de vérité pour faire son trou en équipe première. Leader naturel sur le terrain mais aussi en coulisses, ce pur produit de Neerpede nous a accordé un entretien étonnant de maturité pour un joueur à peine majeur et par ailleurs l’un des plus gros farceurs du vestiaire.

Zeno Debast, à l’heure de préparer cette saison, on imagine que vous avez ressenti une pression particulière inhérente à votre nouveau statut de titulaire en puissance…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs