Accueil Culture Musiques

Le rock basique de The Faim

Talk Talk

Fiche - Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

BMG

Il faut être Australien pour oser intituler son deuxième album du nom d’un des plus grands et regrettés groupes des années 80. Trois ans après State Of Mind, le quatuor rock de Perth revient avec un album enregistré entre Los Angeles, Melbourne et Perth. Pour mettre en scène des thèmes abordant la nostalgie, la fuite et la découverte de soi, The Faim s’est entouré de plusieurs producteurs dont Zakk Cervini (Bring Me The Horizon, Yungblud, Machine Gun Kelly), Erik Ron (Panic ! At the Disco) et Matthew Pauling (5 Seconds of Summer) qui ont eu pour tâche de varier le propos qui, à la base, n’est pas d’une franche originalité. Car Josh Raven (chant), Stephen Beerkens (basse), Samuel Tye (guitare) et Linden Marrisen (batterie) empruntent une voie déjà souvent entendue au fil des décennies, veillant avec The Hills, Me Because Of You, The Alchemist ou Ease My Mind à perpétuer un genre fonctionnant sur des festivals gere Werchter qu’ils ont déjà fréquentés. Ils ont jusqu’ici réussi à s’attirer un groupe de fans touchés par leurs mélodies carrées sans surprises mais malgré tout bien ficelées…

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une