Accueil Culture Musiques

Løyd, l’électrochoc musical du monde d’après

De l’électro sombre et psychédélique : le bunker de Løyd cache dans ses recoins les plus sombres une musique magnétique et addictive. Le DJ bruxellois révèle un univers dystopique mêlant satire et drame.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Welcome to Joypark . Avec son ciel pourpre et ses montagnes russes à l’allure douteuse, le monde de Løyd, teinté de joie hypocrite, fait frémir ses adeptes. L’artiste vient de remporter la compétition de remixes « Rave Pigs », lancée par Boys Noize, le producteur star qui a bossé avec Mr Oizo, Lady Gaga ou Ariana Grande.

L’album de Løyd, sorti en mars dernier, annonçait la couleur de son univers post-apocalyptique. En 2019, Løyd proposait déjà un récit dystopique dans son album A Post-Apocalyptic Modern Art Gallery . Si chaque opus raconte son histoire différemment, sa musique bouscule toujours, elle questionne, perturbe, et on la réécoute avec une euphorie coupable.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs