Accueil Belgique Politique

Alexander De Croo sur le nucléaire: «Tout le monde regarde dans la même direction, Engie et nous»

Le Premier ministre assure qu’il n’y aura pas de problème d’approvisionnement en énergie en Belgique à l’horizon 2026.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Alexander De Croo défend l’accord de principe conclu entre le gouvernement fédéral et Engie sur la prolongation des réacteurs de Tihange 3 et Doel 4.

On peut rassurer le citoyen, il n’y aura pas de problème d’approvisionnement en énergie en Belgique à l’horizon 2026 ?

En effet, on peut le rassurer. Tout le monde regarde dans la même direction, Engie et nous. Ce n’était pas le cas il y a encore quelques mois, ils étaient hostiles à gérer la prolongation du nucléaire, ce n’est plus le cas maintenant. Il faudra compléter l’accord dans les mois à venir, c’est un dossier très complexe évidemment. Formellement nous devons transformer cet accord de principe en un accord final et détaillé, mais la confiance est là et réciproque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Fonder Daniel, samedi 23 juillet 2022, 8:26

    Changer la loi sur la sortie du nucléaire ! ,? Il fallait l’abroger car ses investissements pour les recherches du nouveau nucléaire …. C’est pourquoi alors … et les pages nécessaires c’est quoi ? On n’a rien écrit depuis des mois en attendant une ministre qui n’en voulait pas … Pas de crise politique OUI mais continuer sans Écolo serait salvateur …. Et le problème, c’est Paul le boulanger du PS …. !

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs