Accueil Belgique Politique

Alexander De Croo au «Soir»: «La dernière chose qu’il nous faut c’est une crise politique»

A la veille de ses vacances, le Premier ministre défend les accords engrangés. Les critiques incessantes au sein de sa majorité ? « Un peu de maturité ! » Une crise politique ? « C’est la dernière chose dont on a besoin ». Il est même prêt, dit-il, à rempiler après les élections de 2024.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Fort de deux accords en une semaine, sur les pensions et le nucléaire, le Premier ministre veut garder le cap, malgré les critiques. Et explique qu’il rempilerait volontiers après 2024.

Vous avez fort à faire, les déclarations en tous sens, notamment de la part de partenaires de coalition, fusent après les compromis obtenus en gouvernement. On a le sentiment que ce sera très compliqué de garder le cap au Seize…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par Piscaer Benne, mercredi 27 juillet 2022, 6:52

    Pour arriver à une crise politique il faut certainement suivre Nollet et Vandersande; les deux exemplaires de membre de cabinet qui n'ecoutent pas la raison et ne voient que leur raison-d'être, leur nomination politique. Ils n'ont aucune touche avec la population et, bien que nous nous réalisons que les restrictions budgettaires ne sont pas les moindre, leur solutions sont une gifle dans le visage de nous tous. Une honte que vous ne faites rien contre cela!

  • Posté par Lambert Jean-Paul, lundi 25 juillet 2022, 11:28

    C'est le clampin qui a fait sauter le gvt sur le dossier BHV en 2010 qui dit ça? Cela nous a couté un bras et une crise politique, plus personnes n'a de mémoire ? Il suffit de lire les posts des nostalgiques de la N-VA pour comprendre.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 25 juillet 2022, 17:43

    Il a remarquablement évolué. Et sa gestion me paraît assez exemplaire aujourd'hui.

  • Posté par Wauters Georges, samedi 23 juillet 2022, 13:59

    Bravo M. De Croo le pays a bien besoin de politiciens avec votre sagesse. J espère et je suis convaincu que vous irez au bout. Tenez bon nous avons vraiment besoin de vous

  • Posté par Wauters Georges, dimanche 24 juillet 2022, 10:15

    M DL, reliser l interview je crois que vous n avez pas bien compris. M De Croo vise explicitement ceux qui n ont pas arrêté de se quereller dans la majorité précédente. Ne parvenant finalement qu à diminuer l’es recettes de l état et reporter notre pension à 67 ans. Imaginant que vous habitez la Wallonie ou Bruxelles, je ne comprends pas que vous souhaitiez au pouvoir un parti dont la première volonté est la disparition de la Belgique. Ça doit être une sorte de masochisme, vouloir se priver des richesses créées à partir de l argent que les wallons ont investi dans le nord du pays

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs