Accueil Guerre en Ukraine

Washington annonce une nouvelle aide militaire de 270 millions de dollars à l’Ukraine

Washington a annoncé ce vendredi une nouvelle aide militaire à l’Ukraine, d’une hauteur de 270 millions de dollars. Des lance-roquettes, des drones ou encore des obus seraient également compris dans le lot.

Temps de lecture: 2 min

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi une nouvelle tranche d’aide militaire à l’Ukraine à hauteur de 270 millions de dollars, comprenant notamment quatre nouveaux systèmes d’artillerie de précision Himars.

Washington aura ainsi fourni à Kiev un total de 20 unités de ces lance-roquettes multiples montés sur des blindés légers après cette nouvelle livraison, a précisé John Kirby, porte-parole de la Maison Blanche sur les questions stratégiques.

La Russie a « lancé des bombardements mortels dans tout le pays, frappant des centres commerciaux, des immeubles d’habitations, tuant des civils ukrainiens innocents », a dit John Kirby.

« Face à ces atrocités, le président a clairement indiqué que nous allions continuer de soutenir le gouvernement ukrainien et son peuple aussi longtemps que nécessaire », a-t-il ajouté. Les Himars, très mobiles, tirent des missiles guidés par GPS et dotés d’une portée de 80 kilomètres, permettant ainsi à l’Ukraine d’atteindre des cibles russes auparavant hors de portée.

Obus, drone et blindés

Les Etats-Unis livreront aussi 36.000 obus supplémentaires, jusqu’à 580 drones kamikazes Phoenix Ghost et quatre postes de commandement blindés.

Mardi, le ministre ukrainien de la Défense Oleksiï Reznikov avait demandé à l’Occident de fournir considérablement plus de systèmes d’artillerie de précision, affirmant que son pays aurait besoin d’« au moins 100 » Himars pour une contre-offensive efficace.

Un haut responsable du Pentagone a par ailleurs démenti des informations selon lesquelles la Russie serait parvenue à détruire quatre systèmes Himars.

Mais il a reconnu que la Russie a dû s’adapter face à cette nouvelle arme, devenue pour eux « la première chose » qu’ils cherchent à cibler en Ukraine. Malgré la poursuite de ces livraisons, l’administration Biden refuse de livrer des missiles à la portée plus importante.

Le président démocrate « pense que si l’un des premiers objectifs des Etats-Unis est de faire le nécessaire pour soutenir l’Ukraine, un autre objectif essentiel est d’être certains que l’on n’arrive pas à un point qui nous mènerait vers une troisième guerre mondiale », a déclaré son conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan au Forum de la sécurité d’Aspen, dans les Rocheuses américaines.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par de la Tour Sasha , jeudi 11 août 2022, 20:14

    C'est fou ce que certains sont toujours sûrs de ce qui va se passer comme ceux qui s'expriment chaque jour en faveur de l'Ukraine sur LCI, parfois même contre l'avis des experts... Cela s'appelle de la propagande.

  • Posté par Caver Jean, samedi 23 juillet 2022, 10:01

    "(...) un autre objectif essentiel est d’être certains que l’on n’arrive pas à un point qui nous mènerait vers une troisième guerre mondiale". C'est bien la dessus que joue l'ordure de Moscou. Et c'est bien dommage car nous sommes beaucoup trop. Une bonne purge (en lançant les premièrs missiles nucléaires sans avertissement sur les grandes villes russes, on en aura fait une belle avant de recevoir en retour) .

  • Posté par Caver Jean, samedi 23 juillet 2022, 13:42

    @Stoob et Lecocq. Je pense que vous ne compremez pas que nous n'y échapperons pas. Notez bien, je ne vous en veux pas : personne ne peut imaginer une chose pareille. Poutine sera dans les prochaines semaines au bout du rouleau ; ses déclarations prophétiques d'un homme qui a 70 ans et se fiche d'un monde sans la Russie sont claires. Il sera prêt à aller jusqu'au bout et à faire tout exploser si la Russie est mise en danger de survie, non pas militaire mais existentielle.. Et ce sera le cas dans le futur. Ce pays n'aura plus de forces armées puissantes à l'exception de bombes nucléaires, une économie branlante, une seule richesse : les matières premières comme un pays du tiers-monde, une population moyenne des campagnes arriérée et qui vitdans des conditions qui nous renvoient aux années 30', une population en baisse du fait de la fuite des cerveaux. Quand vous comprendrez, il sera trop tard. Poutine cherche la confrontation dans tous ses actes. Sans arrêt.

  • Posté par Stoob Spyridon, samedi 23 juillet 2022, 12:15

    La bêtise n’a pas de limites. Heureusement que vous n’êtes pas au pouvoir.

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, samedi 23 juillet 2022, 11:04

    Heu… vous êtes sérieux là? On n’est pas dans un wargame…

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une