Accueil Sports Athlétisme Euro - Mondiaux

Anne Zagré, la poisse, toujours la poisse…

La Bruxelloise a sans doute connu la journée la plus étrange de sa carrière, ce samedi. Éliminée des séries du 100 m haies des Mondiaux, puis repêchée, elle a laissé l’occasion de passer en demi-finale en tombant sur la dernière haie de sa course de rattrapage. Un scénario de fou.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

À l’avenir, chacun aura un jour son quart d’heure de célébrité, avait prédit Andy Warhol. Pour Anne Zagré, ce moment s’est produit samedi en fin d’après-midi et s’il n’a pas duré 15 minutes, il aura, certainement fait le tour de la planète. «Ca, c’est sûr…», a-t-elle convenu. «Je suis déjà passée devant toutes les télés!»

Elle aurait sans doute préféré que ce soit pour enfin célébrer un coup d’éclat. Tout au long de sa carrière, la Bruxelloise a régulièrement été poursuivie par la poisse dans les grands moments. Comme si le droit au bonheur athlétique lui était interdit. Alors, ce samedi, quand les juges lui ont donné l’occasion de courir à nouveau sa course en solitaire, elle a cru que l’heure de la rédemption était enfin arrivée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Euro - Mondiaux

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs