Accueil Sports Athlétisme Euro - Mondiaux

Les Mondiaux s’achèvent en apothéose grâce à Duplantis et Amusan

La dernière journée des Mondiaux d’Eugene a vu tomber deux nouveaux records du monde, l’un prévisible, l’autre totalement inattendu.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Pour leur première organisation sur le territoire américain, les Mondiaux d’athlétisme ont été un grand cru. Pas moins de 45 pays ont vu un de leurs athlètes monter sur un podium, dont 29 différents ont décroché l’or. Ils se sont achevés en apothéose ce dimanche, à Eugene, avec deux sensationnels records du monde, qui se sont ajoutés à celui, venu d’une autre planète, réussi vendredi par l’Américaine Sydney McLaughlin sur 400 m haies.

Le premier était attendu. A chacun de ses concours de perche, le Suédois Mondo Duplantis a appris à défier les barres les plus hautes et une hauteur de 6 mètres est devenue pour lui une simple routine. Depuis le début de cette année, compétitions en salle et en plein air confondus, il avait dépassé cette hauteur à 10 reprises sur 12 concours, battant, au passage, le record du monde lors des Mondiaux indoor de Belgrade avec 6,20 m, et réussissant la meilleure performance en plein air à Stockholm, en juin, avec 6,16 m.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Euro - Mondiaux

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs