Accueil Culture Livres

Cent poètes chez Valéry et Brassens

Le billet d’humeur de Jean-Claude Vantroyen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La poésie s’obstine, disons-nous en page 2 de ces Livres du Soir. Elle le montre chaque année à Sète, la ville de Paul Valéry et de Georges Brassens, où le Festival Voix vives de Méditerranée fait le plein. D’auteurs et autrices : ils ont été une centaine, de tout le pourtour de cette Mare Nostrum, à s’y retrouver. Et d’amateurs : ils sont quelque 15.000 à avoir écouté les textes et les musiques durant cette semaine, depuis le vendredi 22 jusqu’à ce samedi 30, où le festival se clôture en beauté. Vous êtes dans le coin ? Précipitez-vous, il y a encore des choses à voir et des paroles à entendre. Celles d’Antoine Boulard, d’Alen Briek, de Chawki Abdelamir, de Luminitza C. Tigirlas, de Jeanne Benameur, d’Imasango, d’Alain Freixhe, d’Haydar Ergülen, de Safaa Fathy, etc. et du poète belge Werner Lambersy récemment disparu.

Infos : sete.voixvivesmediterranee.com/

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs