Accueil La Une Monde

Otan: la Belgique envisage de contribuer au renforcement à l’est

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La Belgique envisage de contribuer, mais en fonction de la taille de son armée et avec d’autres pays, au futur dispositif militaire allié en Europe de l’est, a affirmé mardi soir le ministre belge de la Défense, Steven Vandeput. Les ministres de la Défense des 28 pays de l’Otan ont donné mardi leur aval au déploiement à l’avenir de quatre bataillons multinationaux (près d’un millier d’hommes) par rotation dans les trois pays baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) et en Pologne pour rassurer les alliés est-européens inquiets de l’expansionnisme manifesté par la Russie.

Trois « grands » pays (la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l’Allemagne) ont annoncé qu’ils fourniraient le gros des troupes dans un premier temps – à partir de janvier 2017 –, respectivement en Estonie, Lettonie et Lituanie. Le Canada pourrait fournir le gros du quatrième bataillon, à déployer en Pologne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs