Accueil Monde Afrique

Bois tropical contre mercenaires russes: comment la Centrafrique a bradé une forêt au groupe Wagner

Depuis 2021, Bois Rouge, une entreprise liée au groupe militaire privé Wagner, bras armé officieux du Kremlin, exploite une forêt à l’ouest de la Centrafrique. Elle bénéficie d’un étonnant traitement de faveur de la part des autorités, et œuvre parfois au mépris de la loi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

La République centrafricaine a-t-elle troqué en 2021 des milliers d’hectares de ses forêts de bois tropicaux à haute valeur ajoutée à Bois Rouge, une société liée au groupe militaire privé Wagner, en échange des services de ses mercenaires pour assurer la sécurité des autorités du pays ? Nous publions aujourd’hui une enquête de trois mois menée par le réseau de médias European Investigative Collaborations (EIC) et l’ONG OpenFacto.

Notre enquête montre que la société Bois Rouge, officiellement centrafricaine, est dans les faits étroitement liée aux intérêts russes dans le pays, plus précisément au réseau d’affaires d’Evgueni Prigozhin, financier du groupe Wagner. Les autorités centrafricaines ont autorisé Bois Rouge à exploiter la forêt de manière intensive, quasiment sans payer d’impôts, et parfois au mépris de la législation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

44 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 28 juillet 2022, 12:32

    "Le Scoop" ... c'est surtout que la Russie (et aussi la Chine) est revenue à l'époque du COLONIALISME pur et dur : en plus des souffrances du peuple Ukrainien en partie sous administration Koloniale Russe ... nous avons des images de drones où les milices Koloniales de Wagner soumettait la population Malienne à "coups de chicottes", comme au siècle des kolonies et de l'esclavage que l’on croyait bannies !!

  • Posté par Medina Marcos, mercredi 27 juillet 2022, 9:13

    le scoop !! Pour un Wagner, combien d'exploitants occidentaux qui se livrent au meme pillage depuis des decennies ? Et maintenant chinois aussi. Mais faut pas etre jaloux, la Belgique elle-meme vend aussi ses forets aux USA et a ls Chine ... se tiersmondiserait-on ? Rescoop ...

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 27 juillet 2022, 12:06

    Bien vu Marcos : >>> Et comme "ancienne force coloniale" , notre Belgique a encore pas mal de leçons et de matos a fourguer aux armées "SpéZiale coloniale" russes ! Et justement comme Poutine aime peindre tout en blanc ... la Belgique pourrait leur vendre tout l'équipement du "parfait Colonial.iste" ! ( kapitula blanc; chapeau-œuf blanc du parfait "mundélé" ! Mdr !). Jadis il y avait "La Maison Coloniale" au Mont des Arts ... sinon il reste toujours le Musée de Tervuren avec ses nombreuses tenues (attention aux mites) qui pourraient être envoyées à la nova "administration koloniale" russe des territoires koloniZés (Donbass; Marioupol; pour Kherson ... les konvoyeurs attendront un peu !) Source d'inspiration à Poutine : Tintin !! Vive "l'opération spéciale ... de KoloniZation" de la Fed. de Russie ! (Pour les Chinois ... on attendra celle de Taiwan en liZant "Le Lotus Bleu" ). Ha! Ha! Ha! Assez : trop mal aux côtes avec ces trolls !

  • Posté par Martin Roland, mercredi 27 juillet 2022, 10:26

    MDR ! ... encore un "saisi" !

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 27 juillet 2022, 0:55

    Au moment même ou les anciennes puissances coloniales font "mea culpa" de leurs passé et que l'on déboulonne plaques et bronzes à leurs glorioles ; >>> Voici nos féroces Russes et Chinois à contre courant de l'histoire ... en conquistadores voulant COLONISER des états indépendants ! QUOI ? Bientôt un bronze du "Boucher de Boutcha" enfourchant son vieux T40Z place MaidanZ ? Sales "Néo-Colonialistes" ! Go Home !

Plus de commentaires

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs